BE Larp a décidé de mettre en lumière ses associations membres ! Aujourd’hui, c’est l’ASBL «  Dante et Rêve » – active dans le monde du GN et membre BE Larp depuis sa création en 2011  – qui a été mise à l’honneur. L’un des organisateurs de l’association (Colasse Sylvain alias Pollux Yahia)  livre ses impressions sur cette ASBL, influencée par de multiples univers. L’association a été créée par Gaëtan Lecomte, François Delmotte, Sebastien Bertrand et Sylvain Colassse.

Dante et Rêve: une ambiguïté entre l’Enfer et le Rêve

dan

On cherchait un nom qui reflète ce que nous voulions faire et surtout faire vivre. Au début, le nom de « Guardian » trainait dans les box puis au cours d’une soirée avec Sébastien Bertrand , je lui ai dit « Dans tes rêves ». Ensuite, l’idée a germé et comme je suis un fan de Dante Alighieri, le nom est devenus Dante et Rêve. Nous voulions apporter à notre monde une ambiguïté entre l’enfer et le rêve. La plupart des gens ne connaissent de Dante Alighieri que l’enfer mais il a écrit beaucoup d’autres choses comme Le paradis et toute la Divine Comédie. Ce nom est important car nous ne voulions pas d’un GN basé entre le bien ou le mal , la loi et le chaos. Bien qu’il puisse faire peur sous certains aspects, nous voulions que le nom Dante soit contrebalancé avec le rêve.

Des joueurs de 16 à 59 ans

Nous n’avons pas du public cible. Je pense que le GN est une activité pour tous. Nous accueillons des joueurs et des PNJs de 16 à 59 ans, des personnes en bonne santé ou en moins bonne santé. Il nous arrive même parfois d’accueillir des enfants de 10 à 14 ans (Bien sûr, des règles strictes sont mises en place comme le temps de sommeil obligatoire). Ces derniers sont toujours accompagnés de parents proches.

L’influence de multiples univers

Notre GN est influencé par de multiples univers comme Spelljammer , Jules Verne, Donjons et Dragons, Warhammer , Bleach, Dune etc…. Ce sont nos rêves, nos aventures intérieures donc nous sommes influencés par ce qui nous touche ou plait au quotidien. Mais pour les gens qui aiment catégoriser, nous faisons un mélange de SF et de Med Fan. Nous essayons comme toutes les autres associations, d’offrir un gn de qualité avec cœur et passion. Au niveau de la scénarisation, nous avons pris plus de deux ans pour l’écriture des règles, le background, les premiers scénarios, les statuts légaux etc… Il y avait beaucoup de gens hyper motivés car c’est un travail difficile et astringent. Nous avons commencé à 4 et maintenant on est plus de 7. Pour l’écriture, un duo de scénaristes écrit la ligne principale et chaque orga fournit entre 3 et 4 scénarios par opus.

11 opus … vers le 12e !

dantereve

Nous avons connu des grand moments de joie mais aussi des tensions terriblement fortes et l’équipe a beaucoup changé car la vie n’est pas tendre avec les rêves. 11 opus correspondent à 5 ans et demi de jeu avec des joueurs faciles à gérer et d’autres qui ne causent que des problèmes. C’est la même chose pour les personnages non joueurs et pour la partie organisationnelle : ce sont des amitiés mises à mal à certains moments et des amitiés extrêmement fortes. Nous aimons notre GN est on se bat pour le maintenir à un même niveau de qualité opus par opus tout en gardant une amitié entre nous. Notre communauté de joueurs a un Turn Over de 30% entre chaque GN. C’est important que du nouveau sang arrive pour apporter de l’oxygène au jeu. De plus, la vie ne permet pas toujours d’être disponible à chaque opus donc le fait d’avoir des nouveaux permet de garder une population de joueurs de +- 55 permanents.

Le mot de l’organisateur (Pollux Yahia)

Mon regarde sur l’ASBL est hyper positif. Nous apprenons de nos erreurs et nous essayons de nous améliorer. Nous avons fait aussi des activités autres que le GN comme aller animer une soirée Halloween – aller animer des enfants malades etc… donc que du positif depuis le début et je n’ai pratiquement croisé que des bonnes et gentilles personnes. J’ai 39 ans, je fais du jeu de rôles depuis mes 15 ans et je lisais déjà des livres don vous êtes le héros à mes 12 ans. Le fantastique a toujours fait partie de mes passions puis j’ai rencontré des gens formidables sur Tournai qui venaient de créer JEA ASBL et qui lançaient leur premier GN ; je les ai suivis très longtemps puis la vie a suivi son cours ainsi que d’autres GN pour un jour créer Baronnie puis enfin Dante et rêve.

Crédit photo : Solo Sac à Dos

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *